Les lycées de Provence Formation

Projet Candide : Célony et Charlotte Grawitz cultivent leur jardin

Du Candide de Voltaire, nous adoptons le mot de la fin comme philosophie fondatrice : "...il faut cultiver notre jardin."

Aujourd'hui jeudi 22 septembre, à Célony, c'est le coup d'envoi du Projet Candide. Une journée de parrainage entre élèves est organisée pour les classes de 2nde PFEG/SES, 1ère et Tle STG sur le thème du développement durable. Plusieurs ateliers sont ouverts qui permettent aux enseignants de transmettre des techniques nécessaires à la réalisation de divers travaux : créations de blogs sur le thème, diaporamas, affiches ...etc. Un groupe d'élèves passe un coup de râteau inaugural sur le terrain où nous installerons le futur potager - l'occasion de premières réflexions : il nous faudrait tel ou tel outil, et si on plantait ceci ou cela, le bio, Madame, est-ce que ça sert vraiment à quelque chose ? Nous ne trouverons pas toutes les réponses aujourd'hui, loin de là...

Lorsqu'un groupe d'élèves revient d'une enquête au centre-ville d'Aix-en-Provence sur les habitudes de consommation de produits bio, nous avons installé des tables à l'ombre avec un pique-nique. La consigne pour ce repas partagé entre nous, était de confectionner les plats et les gâteaux à la maison, même les boissons. Beaucoup ont joué le jeu : poulet à l'orientale, salades de riz, de pois chiches, tagliatelles de carottes, muffins, cupcakes, gâteau aux pommes, fondant au chocolat, compote de poire, confiture de figue, raisin muscat, thé glacé, jus de fruit... ça et là des chips, du coca, des sodas : un excellent tremplin à la réflexion sur nos habitudes de consommation. Beaucoup de travail en perspective.

Nous nous associons au Lycée Charlotte Grawitz à Marseille et au Lycée de Zlin en République Tchèque pour nous lancer dans la culture maraîchère biologique dans l'intention d'y voir mieux et plus clair dans l'un des enjeux majeurs de notre époque - le développement durable. Par la création de trois potagers, nous espérons soupeser, décortiquer et si possible résoudre toutes sortes de problèmes qui permettront à nos élèves de cultiver bien plus qu'un carré de terre : les conduire à se poser des questions sur le monde où ils vivent.

D'autres évènements