Les lycées de Provence Formation

VI Festival Européen de Théâtre pour Lycéens


Pour aller plus loin...


PARTICIPATION AU 6ème FESTIVAL EUROPÉEN DE THÉÂTRE POUR LYCÉENS du 4 au 7 avril 2013-04-09 à l’ISM LA CADENELLE - Marseille

Le jeudi 4 avril 2013, l’aventure commence... À 10 h 30, nous prenons la route en direction du LEP St André avec huit jeunes du SESSAD et six élèves de 2nde BAC Pro Gestion Administration du Lycée des Métiers Célony d’Aix en Provence, pour faire connaissance avec l’endroit où nous allons répéter l’après-midi.
Après la pose des bagages et une restauration rapide mais sympathique à l’Estaque, nous découvrons « Le garage », transformé en salle de spectacle. La hauteur du rideau rouge est impressionnante, mais la troupe s’approprie rapidement la scène et les coulisses.

Vers 16 h 30, nous partons pour La Cadenelle afin d’assister à la soirée d’ouverture officielle du festival. Nous découvrons le chapiteau rouge et noir où nous assisterons pendant cet évènement à tous les spectacles. Nous prenons place parmi les 8 délégations des jeunes lycéens venus d’Espagne, d’Irlande, de Norvège, de Bulgarie, de Roumanie, de Grèce, de Malte et d’Italie.
L’ambiance est chaleureuse et survoltée pendant la présentation des groupes. Le ton est donné !
À 20 h 30, la Norvège joue sa pièce devant un public très à l’écoute. Nous oublions la pluie qui ne cesse de tomber...

Le vendredi matin, réveillés à 6 h 30 pour partir à 8 h, nos comédiens et comédiennes en herbe sont un peu sous tension... Mais le soleil est au rendez-vous.
Ils ne jouent qu’à 10 h mais ils doivent encore revoir une dernière fois les décors et leurs textes avant d’être maquillés par les jeunes filles du LEP Le Rocher. Celui ou celle qui n’a pas vécu ces instants, ne peut pas imaginer à quelle vitesse le temps défile !!!

Après, tout s’enchaîne... les décors et les personnages, « Le Petit Prince », « Don Quichotte », « Finn », « Le diable», »Dracula », « Le paysan et son fils», « Ulysse et les sirènes», « Le monstre, le chevalier et la fille du sultan » et « Pinocchio ».
Le jeu s’installe, le plaisir gagne sur le « trac », puis arrive le moment du salut devant un public ému et ravi qui, sans fausse modestie, leur fait une véritable ovation.

Ensuite, toutes les autres pièces ont été jouées le vendredi, le samedi et le dimanche, en alternance avec des minis spectacles OFF et des ateliers, où tous les jeunes se sont retrouvés.
Bravo et merci pour le travail et la gentillesse des organisateurs !!

Le dimanche soir, à la remise des récompenses, le jury, composé de trois femmes et un homme, très dynamiques et sympathiques, a remis à chaque délégation un prix en fonction du thème choisi, des décors, des costumes, de l’interprétation, de la poésie, etc.

La France a reçu celui de « L’invitation au voyage ».

Ce voyage, nous l’avons réalisé grâce à Lucas, Manon M, Fiona, Léa, Morgan, Lisiane, Emeline, Mélanie, Nicolas, Alexandra, Laetitia, Ludivine, Manon G, Timothé, ainsi qu’au personnel encadrant, professeurs, personnel de vie scolaire, éducateurs et metteur en scène qui tous ont donné de leur temps et de leur énergie, sans jamais baisser les bras.
Le chemin a été difficile parfois, mais le résultat a dépassé toutes nos espérances.

Et pour nos jeunes qui nous ont fait vivre cette aventure et qui sont, je cite le message que nous a adressé Mme Charbonnier : «le symbole des valeurs de Charlotte Grawitz ! », les paroles extraites de la chanson « Je te donne » de Jean-Jacques Goldman traduisent bien ce sentiment de partage, d’écoute et de tolérance :
« Je te donne tout ce que je vaux, ce que je suis, mes dons mes défauts,
mes plus belles chances, mes différences ».